ATT Review

Actualités

Tutoriel : La Virtualisation avec Proxmox

Tutoriel : La Virtualisation avec Proxmox
13 juillet
11:42 2019

ProxMox VE – Virtual Environnement – est un hyperviseur permettant la gestion de machines virtuelles (KVM) et conteneurs Linux (LXC) sur une seule machine physique. Les ressources (CPU, mémoire, disques, etc.) sont alors partagées entre les différentes VM. C’est un logiciel libre sous licence AGP.

La gestion des VM s’effectue simplement à travers un navigateur web permettant l’accès console ou graphique à chaque VM, le contrôle de ses ressources, etc. Le système est basé sur la distribution Debian GNU/Linux. Les machines virtuelles peuvent être en 32 ou 64 bits, Windows, GN/Linux et autres.

Plusieurs machines physiques peuvent être jumelées en grappe pour créer un “datacenter” et offrir la haute disponibilité avec la possibilité de déplacer à chaud une VM d’un serveur physique à un autre, de gérer la sauvegarde des VM, de les cloner, etc.

Virtualisation Proxmox

Ce que j’apprécie particulièrement avec Proxmox c’est la marge de progression qui est énorme tout en étant simple d’utilisation, même pour un néophyte. Lorsqu’on a compris comment fonctionne la virtualisation et les avantages que l’on peut en tirer, on comprend trés vite comment fonctionne Proxmox, surtout que l’interface web est très intuitive. 

Pour les besoins de ma maquette, j’ai pu créer une infrastructure informatique de type “hyper-convergée” (virtualisation du réseau, du stockage et du serveur) très facilement et ce, sans l’aide du terminal :

– Un cluster de 3 serveurs
– Migration à chaud en quelques secondes (en manuel) des machines virtuelles et des conteneurs
– Un plan de continuité d’activité (PCA) en activant la HA (High Availability ou Haute Disponibilité) qui me permet en cas de panne ou d’extinction d’un serveur de faire basculé automatiquement mes conteneurs et machines virtuelles sur d’autres serveurs du cluster.
– Un pool de stockage en CephFS (unification du stockage des 3 serveurs sous forme logique, virtuelle pour faire plus simple), hautement scalable (fuck le SAN) et très résilient. Si je perd le serveur 1, CephFS s’organise en s’auto-réparant pour réunir les données strippé sur les serveurs 2 et 3 et avec la HA, permet de réactivé les VM en quelques minutes sans perte de données.
– Sauvegarde différentiel (grâce à un script) qui me permet d’éviter de créer des backup volumineux et de sauvegarder uniquement les modifications.

Bref, pour ceux qui veulent débuter en virtualisation, je recommande vivement Proxmox qui est pour moi LA solution de virtualisation open-source de référence. 

Dés que j’aurai fini cette maquette, je vais surement me documenté sur le “gpu passthrough” qui permet de créer des machines virtuelles dédié au gaming et qui me permet de récupérer le signal vidéo directement à partir de la carte graphique.

source : http://www.gamekyo.com

Commentaires

commentaires

Partager

Articles semblables

Connexion

ATT Review sur Facebook

Flux Rss Telecoms

  • L'assistant vocal d'Orange Djingo finalement lancé cet automne
    le 16 septembre 2019 à 13 h 21 min

    D'abord prévu à l'hiver, puis au printemps 2019, l'assistant vocal d'Orange, Djingo, sera finalement commercialisé cet automne. La fin d'un long feuilleton perturbé par de nombreuses difficultés techniques pour l'opérateur historique. […]

  • 5G : Orange défend le projet d'appel d'offres présenté par l'Arcep
    le 16 septembre 2019 à 11 h 05 min

    Alors que le projet présenté par l'Arcep pour l'affectation des fréquences dévolues à la 5G ne font pas l'unanimité, le gendarme des télécoms a reçu le soutien de la CEO d'Orange France Fabienne Dulac. […]

Flux Rss Informatique

    Feed has no items.
Un recapitulatif des News IT dans votre Boîte Mail

Un recapitulatif des News IT dans votre Boîte Mail

Rejoignez-nous et recevez deux fois par semaine nos meilleurs articles

Vous êtes abonné (e) !