ATT Review

Actualités

Fintech: La carte bancaire n’a pas dit son dernier mot !

Fintech: La carte bancaire n’a pas dit son dernier mot !
02 août
09:37 2017

En 2017, la carte bancaire fête ses 50 ans. Et ce moyen de paiement continue de séduire, même si des innovations en matière de technologie et de sécurisation des données ne cessent de la faire évoluer.

La carte bancaire souffle ses 50 bougies

Apparue en 1967 dans l’hexagone en même temps que la télévision couleur, la carte bancaire est actuellement indispensable pour nombre de Français. Pourtant, ses débuts n’ont pas été étincelants. La carte bancaire est le fruit de l’innovation de 5 établissements bancaires : le CCF (devenu depuis HSBC), le CIC, le Crédit Lyonnais, la Société Général et la BNP. Au départ, sa technologie se résume à une simple piste magnétique, la puce électronique étant inventée en 1974.

Le mariage de la carte bancaire et de la puce électronique ne survient qu’en 1986, et constitue une avancée majeure en termes de limitation de la fraude. D’autres mesures s’ajoutent ensuite comme le code à 4 chiffres en 1990, le cryptogramme instauré en 2000 ou encore le code virtuel. Désormais, les tests portent sur l’intégration de la biométrie (empreinte digitale), mais le taux de fraude à la carte bancaire est bas : 0,04 % (d’après les chiffres de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement).

Un succès qui ne se dément pas

En 2006, les paiements par carte bancaire ont été pour la première fois plus nombreux que ceux effectués par chèques. D’ailleurs, le chèque est exclu des moyens de paiement du dispositif SEPA. Les institutions comme la Banque de France souhaitent privilégier la carte bancaire, ainsi que les virements et les prélèvements. En 2016, la France comptait 66,5 millions de cartes bancaires en circulation (plus de 12 milliards de transactions réalisées). La France est d’ailleurs l’un des meilleurs élèves en la matière.

Cependant, la carte bancaire voit la concurrence d’autres moyens de paiement la menacer à l’instar du paiement sans contact par mobile. De plus, malgré son succès, certains bugs continuent de sévir. C’est le cas rencontré récemment par les clients de la Société Générale qui ont subi le dysfonctionnement des serveurs chez MasterCard et Visa les privant de leur moyen de paiement. Alors, la carte bancaire sera-t-elle toujours présente dans les portefeuilles des Français dans 50 ans ? … ” To be continued “

Commentaires

commentaires

Articles semblables


ATT Review sur Facebook

Toutes les Thématiques

Connexion

Abonnez-vous à notre newsletter

Telecoms: Ailleur sur le Web

Informatique: Ailleur sur le Web

  • Fintech : l'incubateur Swave s'installe à la Défense
    le 23 octobre 2017 à 5 h 24 min

    L'agence de développement économique Paris&Co installe un incubateur à la Grande Arche de la Défense pour y accueillir une trentaine de jeune pousses évoluant dans les secteurs de la finance et de l’assurance. Il ouvrira ses portes en décembre. […]

  • Bluemix : IBM néglige son domaine et son Cloud tourne au vinaigre
    le 20 octobre 2017 à 14 h 49 min

    IBM est revenu sur un incident ayant affecté son service de cloud au mois de septembre. Celui-ci avait été mis hors ligne suite à une erreur de gestion des noms de domaine : la société avait malencontreusement laissé expirer plusieurs noms de domaine essentiels pour le fonctionnement du service. […]