ATT Review

Actualités

Disques durs externes: la technologie eSATA, successeur de l’USB?

Disques durs externes: la technologie eSATA, successeur de l’USB?
23 juin
15:37 2017

(ATT Review)  – Encore réservés aux professionnels, les disques durs ultrarapides exploitant l’interface “eSATA” arriveront sur les PC grand public haut de gamme en 2007. Leurs performances équivalentes aux disques internes les destinent au stockage de vidéo et photos.

Une nouvelle génération de disques durs externes, plus rapides, devrait se démocratiser en 2007 : les périphériques de stockage utilisant l’interface “eSATA” (external Serial ATA).

Comme son nom l’indique, l’ eSATA est une déclinaison de l’interface Serial ATA, utilisée dans bon nombre de PC actuels pour relier les disques durs internes à la carte mère. L’ eSATA a d’ailleurs l’avantage d’offrir des performances similaires pour un disque dur externe à celles obtenues avec un disque interne.

A titre de comparaison, les disques durs utilisant l’interface USB 2.0, actuellement les plus répandus sur le marché, offrent un débit pratique d’environ 33 mégaoctets par seconde  (Mo/s). La technologie FireWire, moins répandue, offre des performances de 36 à 80 Mo/s.

Rien de comparable avec le Serial ATA interne dont la troisième version permet d’atteindre les 200 Mo/s, nous explique-t-on chez Seagate France. Les mêmes performances sont donc possibles avec l’ eSATA.

Les PC grand public haut de gamme équipés en 2007

Les premiers équipements eSATA sont disponibles depuis 2005. Pour autant, leurs ventes demeurent très confidentielles, ont indiqué à ZDNet.fr les fabricants Seagate et LaCie. «Il s’agit aujourd’hui de périphériques haut de gamme à destination des professionnels», constate Didier Boulanger, directeur technique Europe du Sud de Seagate.

«Nous en vendons notamment aux studios de montage vidéo», précise Edouard Doutriaux, directeur France de LaCie. «L’avantage de ce système amovible est la possibilité de passer très simplement d’une station de travail à une autre avec son contenu».

Le développement de la photo numérique et de la vidéo domestique vont être moteurs, s’accordent à dire les deux responsables. Les disques externes eSATA feront leur entrée sur les PC grand public haut de gamme en 2007. Puis sur une plus large gamme d’ordinateurs en 2008. Un avis partagé par John Gleason, directeur marketing de la division PC grand public de Hewlett-Packard, interrogé par notre rédaction américaine.

Un problème de connectique bientôt supprimé

2007 sera l’année charnière de l’ eSATA, estime aussi Silicon Image, fournisseur américain de solutions de stockage pour les contenus vidéo haute définition. «Intel va diffuser auprès de ses clients [les fabricant de PC] des modèles de configurations de PC intégrant l’interface eSATA sur la carte mère», indique Alex Chervet, un de ses dirigeants.

Aujourd’hui, l’adoption de cette technologie souffre d’un frein majeur: pour connecter le disque externe eSATA au PC, il faut lui ajouter une carte PCI. Une opération qui deviendra inutile avec la connectique intégrée directement à la carte mère.

«En 2007, un grand fabricant de PC portable proposera également un premier ordinateur portable grand public équipé en série d’un port eSATA», poursuit Alex Chervet, sans citer le nom de ce constructeur.

Baisse des prix prévue

Enfin, côté prix, les fabricants devraient baisser les tarifs de leurs périphériques eSATA en 2007. Aujourd’hui, il faut compter environ 50 euros de plus pour un disque dur externe eSATA par rapport au même modèle en USB 2.0.

Le marché des disques durs externes est en plein boom en France. Selon GFK, il devrait se vendre près d’1,7 million de ces périphériques en 2006 contre 785.000 en 2005, soit une croissance annuelle de 113%. Pour 2007, l’institut table sur une croissance soutenue de 77% pour atteindre 2,9 millions d’unités vendues.

Côté interface, 82,3% des disques externes vendus en 2006 étaient USB; 15,3% USB et FireWire; 0,7% uniquement FireWire et 1,7% de types autres (notamment eSATA).

 

Commentaires

commentaires

Articles semblables


ATT Review sur Facebook

Toutes les Thématiques

Connexion

Abonnez-vous à notre newsletter

Telecoms: Ailleur sur le Web

  • Google - HTC : Google peut-il apprendre des erreurs Motorola ?
    le 21 septembre 2017 à 14 h 12 min

    Google veut renforcer ses compétences dans le domaine de la fabrication de matériel. Le géant devra faire la démonstration de la capacité de HTC à se transformer en la potion magique qu'il convoite dans ce secteur. […]

  • Deal avec Google : que va devenir HTC ?
    le 21 septembre 2017 à 10 h 26 min

    L'opération s'apparente plus à un partenariat poussé qu'à un rachat. HTC continuera d'exister en tant que tel mais une grande part de sa R&D ira chez Google. […]

Informatique: Ailleur sur le Web